FOOT LOCALHORS-JEU

L’AS PIKINE MET EN GARDE LE JARAAF

0

Décidément ça ne s’arrête jamais entre l’AS Pikine et le Jaraaf. Les deux rivaux qui s’affrontent ce week-end pour le compte de la 21e journée ont déjà annoncé la couleur d’une âpre confrontation sur le terrain. Mais surtout en dehors.


La rivalité entre Pikine et Jaraaf ces trois dernières années a atteint un niveau jamais égalé. Leurs supporters ne partiront pas en vacances ensemble. Ça on le sait. Mais ils ne peuvent même plus partager le même stade pour savourer un match de football. C’est d’ailleurs cette animosité doublée d’une violence sans raison, qui pousse les autorités à procéder à des interdictions de stade aux supporters adverses à chaque déplacement. C’était déjà le cas lors de la 7e journée, au stade Iba Mar Diop (0-0).

Les mises en garde de Pikine 

Communiqué du comité de supporters de l'AS Pikine

Communiqué du comité de supporters de l’AS Pikine

Si tout s’est plutôt bien passé à l’aller c’est parce l’Union des cœurs (comité de supporters de Pikine) ne s’était pas déplacé. Ses membres veulent ainsi que cette règle soit scrupuleusement respectée ce dimanche. D’où la publication d’un comité sous forme de mise en garde à l’égard des adversaires mais également des autorités.


C’est ainsi qu’ils font comprendre que « toute personne identifiée comme appartenant à l’équipe visiteuse et ne disposant pas d’un accès autorisé se verra immédiatement expulsée du stade, sans exception.» C’est là où se situe peut-être le problème. Qui va expulser les intrus ? Les supporters ont-ils le droit ou le pouvoir d’expulser qui que ce soit du stade ? Apparemment Non. Les responsables sont donc interpelés sur ce match à haut risque qu’il faut traiter avec tact.

Le sportif pourtant important 

Pourtant tous les camps gagneraient à privilégier le résultat sport dans ce match qui peut être capital pour le reste de la saison. Seuls 3 points les séparent au classement. Jaraaf (3e, 33 points) marque le pas depuis quelques semaines et restent sur trois matchs sans victoire dont deux matchs nuls et une défaite. La première de la saison. Pendant que l’AS Pikine (4e, 30 points) fait du surplace avec une seule victoire lors des 7 dernières journées de championnat. C’est-à-dire 7 points empochés sur 21 possibles. C’est chiffres qui éloignent les deux équipes du titre, devraient être la seule source de motivation des supporters des deux équipes, à la place des invectives et menaces. Mais hélas.

Maintenant LSFP à vous l’antenne !

ALIOUNE BADARA FATY EN TERRE CONQUISE

Previous article

PLACE À LA BATAILLE DE PIKINE

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *