ACTUALITEHORS-JEUJOUEUR-JTACTIQUE

POCHETTINO MENACE NICOLAS JACKSON

1

« Ils seront tous dehors la prochaine fois ». C’est un Mauricio Pochettino très en colère qui s’est présenté face aux journalistes, après le large succès de son Chelsea face à Everton (6-0) pour le compte de la 33e journée de PL. Une conférence de presse, qui en précise devrait être le moment de parler du travail effectué et aussi du « progrès » de son équipe. Mais qu’il a malheureusement passée à se défouler sur ses joueurs, encore jeunes et faims de statistiques. Le technicien argentin tenait tout de même à mettre les cordes là où il faut, pour accorder les violons.  «Tout d’abord, je tiens à vous préciser que les joueurs et le staff savent que le tireur de penalties est Cole Palmer. Je suis tellement bouleversé par cette situation » s’est-il insurgé.


Palmer voulait certes rattraper Erling Haaland à la tête des meilleurs buteurs (20 buts). Mais seulement après un triplé, ses deux coéquipiers Nicolas Jackson et Noni Madueke voulaient aussi participer à la soirée portes ouvertes offertes par les Toffees. Un penaltygate, qui a relégué au second plan les 20 buts de Cole Palmer mais aussi le très bon match de Nicolas Jackson qui valide son 10e but de la  saison. Poch est même obligé de s’excuser. « C’est dommage et je tiens à m’excuser auprès des gens du football et de nos supporters, car c’est inacceptable.»

Menace, menace, menace !


L’ancien entraîneur du PSG ne veut plus voire une telle scène, qui peut plomber son équipe, se reproduire. Il ne mâche pas ses mots et menace même de tous, les expulser de son équipe. « Je leur ai dit que c’était la dernière fois que j’acceptais ce type de comportement. Ils sont tous impliqués dans cette situation, s’il faut, ils seront tous dehors la prochaine fois » a-t-il répondu pour éteindre le feu et renvoyer tout le monde dos à dos.

Nicolas Jackson disputant le penalty avec Cole Palmer et Noni Madueke

Nicolas Jackson se disputant le penalty avec Cole Palmer et Noni Madueke

Cependant est cette séquence n’est ni la première et ne sera pas la dernière qui va se passer dans le football moderne. Et ça peut se comprendre encore plus dans l’effectif la plus jeune de la Premier League avec une moyenne d’âge de 23, 8 ans. Mauricio Pochettino l’a même concédé prévoyant de « voir davantage de manière collective que de penser à la réussite individuelle».

Le groupe vit bien !

SIDY NDIAYE, LE SERIAL BUTEUR

Previous article

NDÉNÉ CISSÉ, LE REQUIN AFFAMÉ

Next article

You may also like

1 Comment

  1. […] Mais n’empêche que son entraîneur lui fait toujours confiance, contre vents et marrées. Mauricio Pochettino saluait déjà « le travail exceptionnel » que Jackson fait pour son équipe et lui témoigne un […]

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *