ACTUALITETANIERE

MORY LE MUR

0

Le moment tant attendu est arrivé. Iliman Ndiaye est enfin décisif avec l’Olympique de Marseille, son club de cœur. Titulaire sur la pelouse de Luis II, il ne lui a fallu qu’une minute pour marquer son premier but, avant de servir sur un plateau d’argent Samuel Gigot, pour sa première passe décisive de la saison. Mais la soirée aurait pu être plus belle si Pau Lopez avait un peu plus serré son premier plateau face aux attaquants monégasques (3-2). L’autre bonne nouvelle c’est le retour de blessure de Ismaïla Sarr.


De son côté sur sa ligne, Mory Diaw, a frustré les attaquants parisiens en faisant une dizaine d’arrêts face à la bande à Kylian Mbappé pour permettre à Clermont d’obtenir un match nul vierge. Malgré son début de saison compliqué, le Titi parisien n’a pas raté l’occasion de briller, face à son club formateur. Et l’a plutôt bien fait.

En ligue 2, Henri Saivet donne la victoire à Pau, grâce à son troisième but en une semaine. L’En-Avant Guingamp a aussi gagné sur la pelouse de Caen grâce au seul but du match marqué par l’entrant Amadou Sagna.

Moussa Niakhaté en rouge

Moussa Niakhaté avec Nothingham Forest

Moussa Niakhaté avec Nothingham Forest

La titularisation de Pape Matar Sarr ne fait plus aucun doute chez les Spurs. Ce samedi, c’était la réception des Reds de Liverpool.  Il n’a été remplacé qu’à la 83e minute et a tenu son rang, comme il le fait depuis le début de la saison.

La stabilité et la régularité  ne sont certainement l’affaire des Tofees. Après deux succès consécutifs, un en championnat et un autre en coupe, ils ont encore replongé. Everton et Gana Gueye s’inclinent à domicile face à Luton Town (1-2).

Moussa Niakhaté, qui revient petit à petit dans le onze de Nottingham Forest a lui été expulsé à la 56e face à Brentford. Sa faute est d’ailleurs à l’origine du but de Christian Thers Nørgaard. Son ami Cheikhou Kouyaté est entré à la 77e. Heureusement que personne n’a perdu dans ce match (1-1).


En Espagne Assane Diao est la sensation de cette semaine. Après Grenade, en milieu de semaine, c’est Valence qui a encaissé le deuxième but en pro du jeune attaquant sénégalo-espagnol de 18 ans avec le avec le Betis Séville. La guerre s’annonce déjà rude entre le Sénégal et l’Espagne pour l’enrôler. Dossier à suivre.

QUI SE SOUCIE DE BOUNA SARR ?

Previous article

ASSANE DIAO, LA SENSATION

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *