ACTUALITEJOUEUR-JTANIERE

FAUT-IL COMPTER SUR YOUSSOUF SABALY ?

1

Youssouf Sabaly va-t-il manquer une deuxième CAN d’affilé ? Une question qui a tout son sens. Car à seulement moins deux mois de la coupe d’Afrique des nations, Aliou Cissé n’a toujours pas une garantie concernant son aile droite. Le rafistolage existe avec Krépin Diatta, parce que le titulaire au poste manque toujours à l’appel. Une vrai urgence se signale à droite, pour la reconquête du titre.

Aussi bon que fragile 

Youssouf Sabaly blessé encore avec Bétis

Youssouf Sabaly blessé encore avec Bétis

Il était de retour lors de la 12e journée de la Liga face à Mallorca. Youssouf Sabaly qui souffrait d’une lésion myotendineuse proximale du long adducteur de la jambe gauche, n’a même pas pu savourer son retour aux affaires, à cause…d’une nouvelle blessure. Éloigné des terrains depuis septembre, l’ancien bordelais avait rejoint le groupe espérant, enfin rejouer. Mais hélas. Avant de défier les camarades de Ameth N’diaye Diedhiou, Sabaly a subi encore une fois une entorse de grade 2 du ligament latéral interne de son genou droit à l’entraînement. Un coup dur mais avec beaucoup d’interrogations sur l’avenir du côté droit des Lions. A 30 ans Sabaly risque encore de manquer une deuxième CAN de suite et si Ibrahima Mbaye est champion d’Afrique c’est grâce aux blessures réceptives de Youssouf. Pour la CAN ivoirienne, le sectionneur risque d’encore colmater pour défendre son titre.

Des alternatives peu fiables


D’abord tactiquement. Aliou Cissé a pu compter sur la polyvalence de Krépin Diatta pour tester de nouveau le système à 3 défenseurs, avec des pistons (Jacobs-Diatta) qui bouffent les couloirs et apportent offensivement. Un système qui peut valoir beaucoup de satisfactions mais à condition d’être perfectionné. Sadio Mané et Ismaïla Sarr, face au Cameroun ne semblaient pas pendre la pleine mesure de leur nouveau rôle. Il leur faut davantage utiliser le jeu intérieur pour brouiller les pistes et offrir des solutions aux milieux.  Ce qu’ils n’ont pas suffisamment fait. A défaut Cissé va reconduite sa défense à quatre.

Néanmoins, le sélectionneur peut également miser sur Mamadou Sané. Le seul véritable latéral de métier de l’équipe actuellement. Le voir du voyage en Côte d’Ivoire serait une surprise, mais nous sommes au moins sûr qu’il fera mieux que Ibrahima Mbaye.

Pour le moment la seule certitude est de pas faire entièrement confiance à Youssouf Sabaly.

JAMONO FATICK, LE PROMU DE L’ESPOIR

Previous article

AMARA DIOUF, LA PÉPITE MONDIALE

Next article

You may also like

1 Comment

  1. […] Mis à part son regard innocent, son silence religieux et sa piété Youssouf Sabaly a avant tout été le meilleur latéral droit du Sénégal. Du moins un des meilleurs. Mais malheureusement l’aventure se termine plus tôt que prévu, pour le seul joueur incontestable jusqu’ici, à son poste en sélection. C’est Dsports qui informe de la fin de la carrière internationale, de l’ancien bordelais, qui a toujours piétiné la concurrence en sélection. Durant son passage, chez les Lions, Sabaly a brillé par ses performances mais également ses absences dues à des blessures à répétition. […]

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *